Comment créer une marque de mode écoresponsable ?

Le débat ne sera pas de savoir si créer une marque de mode écoresponsable est une tendance ou une évidence pour toutes les marques de mode futures ou actuelles. En revanche, il est clair que vous pouvez faire bien plus qu’acheter un stock dormant de tissu pour créer une marque de mode éco-responsable, même si c’est déjà très bien.

5 façons de créer une marque de mode écoresponsable

Sur sa chaîne youtube, PULL PISTACHE vous donne plus de 10 façons de rendre sa marque éco-responsable : conception, longévité, tissu, stock dormant, fabrication ou encore packaging, pré-commande… Bref, voici la version blog de cette vidéo avec (une partie) de LA LISTE des idées évoquées dans la vidéo.

Selon l’AFNOR (Association Française de Normalisation), on parle d’achats éco-responsables lorsque l’acheteur privilégie des biens et des services à moindre impact environnemental : circuits courts, produits écoconçus, consommant moins d’eau, faisant moins de transport…

1- Créer une marque de mode écoresponsable peut commencer dès l’agriculture

Vous pourriez décider de choisir des tissus dont l’origine des matières n’a pas consommé beaucoup d’eau, ou n’a pas besoin de beaucoup de produits chimiques. On peut penser au coton qui consomme énormément d’eau par sa nature ou, à l’inverse, au lin qui est plutôt de nature tranquille et sans trop avoir besoin de ressources. Toujours dans les fibres végétales, il est également possible de penser dès le départ à l’impact environnemental de sa marque en n’achetant qu’à des filières qui replantent des arbres à chaque fois qu’une récolte est faite (par exemple).

Il n’y a pas que les fibres naturelles qui méritent d’être étudiées : le lait ou le soja par exemple, sont aussi utilisés pour faire des vêtements. A bon entendeur…

2- Créer une marque de mode écoresponsable à l’étape de la filature

Faire le fil est déjà une étape importante car elle peut changer les propriétés d’un textile et donc du vêtement de votre marque : selon la torsion en S ou en Z, le rendu ne sera pas le même (organza ou satin pour de la soie, par exemple). Vous pourriez très bien décider de rendre un fil plus résistant pour que sa durée de longévité augmente, ce qui décale le temps de seconde vie de votre futur vêtement, ce qui est une pensée éco-responsable.

Pour votre collection de vêtement éco-responsable, il est également envisageable de prendre des matières faites à base de fils recyclés (le coton recyclé) ou alors à base de bouteilles d’eau recyclées, cela dépendra aussi du rendu que vous souhaitez avoir de vos vêtements.

3- Créer une marque de mode écoresponsable à l’étape du tissage / maillage

Dans la vidéo, vous verrez comment il est possible de créer une robe en maille sans avoir de chutes de tissu grâce à de nouvelles machines capables de boucler les fils sans qu’il faille avoir de la « maille cousue » (un peu comme votre sweat). En parlant de chutes de tissu, vous pouvez dès maintenant penser à l’utilisation des chutes de tissus de votre vêtement lors de la découpe : vous reste-t-il de la place pour faire un chouchou en tissu ? Un petit bracelet en tissu que vous offrirez à certaines clientes ? Un petit foulard ? Les idées peuvent vite fuser !

4- Créer une collection de vêtement eco-responsable : l’étape de la teinture

Pull Pistache aimerait faire une petite clarification sur un mot qui a une utilisation de plus en plus biaisée : « chimique ». Que se soit pour faire une teinture naturelle ou une teinture non naturelle, il y a dans tous les cas un processus chimique ; que ce soit dans votre cocotte-minute à la maison ou au sein d’une industrie. A la maison, vous allez ensuite jeter l’eau teintée dans l’évier, ou dans le jardin tandis que l’industrie la remettra dans une rivière, ce qui est un très grand problème pour les pays en voie de développement qui n’ont pas encore les lois, les normes environnementales ou encore les circuits de traitement d’eaux adéquates qui existent à ce sujet.

La teinture naturelle est de plus en plus envisagée, comme les oignons par exemple ou encore l’avocat. Les pigments sont différents et leurs réactions varient selon la matière. Pour la teinture non naturelle, il existe des labels avec l’utilisation de procédés plus ou moins toxiques pour l’eau et le corps (du client comme celui de l’employé).

5- Créer une collection de vêtement écoresponsable : l’éco-conception

Nous avons parlé de fibres d’origines naturelles, du traitement de l’eau (modifier l’eau par la teinture ou trop en consommer), de la longévité du tissage et l’utilisation des chutes de tissu mais Pull Pistache souhaite approfondir le principe d’éco-conception.

Vous pourriez dessiner une collection de vêtement éco-responsable à l’étape de la conception, par exemple :

1- Anticiper la deuxième vie de votre produit : votre client achète une chemise qui se transforme en débardeur lorsque les manches sont trop utilisées ou simplement lorsque votre client est lassé d’avoir trop mis la chemise. Une fois lassé du débardeur également, il pourra mettre le débardeur en Vente sur Vinted (ou en brocante un dimanche d’été) pour une troisième vie !

2- Créer un vêtement qui est biodégradable : le fil, le tissu, les accessoires…

3- Limiter le nombre de chutes de tissu lors de la découpe grâce au patron : faire une robe avec un patron carré, ce qui permettra de faire un Tétris parfait lors du positionnement des patrons. Bon, on exagère un peu l’exemple mais c’est pour comprendre l’idée d’optimisation (écologique et économique d’ailleurs).

4- Réutiliser un vêtement usé : et si vous expliquiez à votre client qui reçoit son colis que son tee-shirt blanc écoresponsable pourra, plus tard, se transformer en tuto (couture simple de 5 minutes) pour en faire des cotons démaquillants ou une petite pochette qui sert à tout ?

Comment rendre sa collection de vêtement écoresponsable ?

Cet article « comment créer une marque de mode éco-responsable  » fait écho à ma chaîne youtube car vous me demandez souvent des conseils sur les gestes éco-responsables d’une marque de mode. Vous avez lu dans cet article un aperçu des gestes possibles à faire pour votre collection de vêtement (la suite est dans la vidéo). Je n’ai pas évoqué le packaging ou le don aux associations puisque cela fait davantage échos à la stratégie de marque de l’entreprise (marketing) plus que sur l’impact environnemental du vêtement.

Un petit commentaire sous cet article de blog ou sur ma vidéo me fera un grand plaisir et m’encouragera à en faire plus !

Si vous êtes intéressés par les stocks dormants, je vous donne des noms sur l’article suivant : 10 noms de fournisseurs pour créer sa marque de mode.

Une réponse sur “Comment créer une marque de mode écoresponsable ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *